ACTUALITÉS & ÉVÈNEMENTS, Articles

Le Petit Journal – Cov’aid 65 ou l’intelligence collective au service des soignants

LPJ

Article de Jean-Philippe Argacha publié le 26/04/2020

https://www.lepetitjournal.net/65-hautes-pyrenees/2020/04/26/marie-agnes-staricky-lintelligence-collective-au-service-des-soignants/

MAS-surblouse

Lourdes – Marie-Agnès Staricky : l’intelligence collective au service des soignants

Tout a commencé par un échange spontané entre deux collègues : Sylvie Phlippoteau (Directrice déléguée du Centre Hospitalier de Lourdes) et Thierry Lavit (soignant) au sujet de la pénurie de surblouses jetables. Ensuite, l’idée a été validée par Christophe Bouriat (Directeur général des groupes hospitaliers des Hautes-Pyrénées) et tout est allé très vite. Une semaine plus tard, plus de 2 000 surblouses étaient réalisées. Cov’aid65 c’est cela mais bien plus encore.

Cov’aid65 – la solidarité « work in progress ».

Aux premiers pas a fait place une organisation bien huilée. Les points « collecte » réalisent désormais des kits prêts à l’emploi, les couturières (près de 200) rivalisent de créativité et de rapidité.

Cov’aid65 – un modèle de solidarité et d’inclusion

La solidarité c’est jouer collectif, agir la main dans la main. C’est être les uns avec les autres, les uns pour les autres. C’est aussi l’addition de tous les possibles où les barrières sociales, physiques, générationnelles, culturelles, cultuelles et politiques n’existent plus.

Cov’aid65 – l’intelligence collective au service des soignants

Des maires des quatre coins du département organisent des tournées de collecte, mettent à disposition des locaux, etc. Un architecte a délaissé ses plans pour réaliser des patrons, des ambulanciers convoient fournitures et surblouses, un étudiant coupe des draps, les plus jeunes apportent également leur contribution, une vieille dame désolée de ne plus pouvoir coudre offre des chocolats pour les équipes. On assiste à une véritable mutualisation des moyens et des services.

Tout le monde met la main à la pâte. Mais comme dans toutes recettes réussies, il y a le petit truc, l’ingrédient secret : la sincérité de l’engagement individuel arrosé de bonne humeur.

La preuve que d’un mal peut naître un bien : un formidable modèle de solidarité départementale.

JPA

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s