ACTUALITÉS & ÉVÈNEMENTS, Articles

Repenser l’agriculture – Lou Téoulé à Siarrouy, un bel exemple local d’une initiative réussie

Laborde

 

 

 

 

 

 

Ici dans les Hautes-Pyrénées, à Siarrouy, à quelques dizaines de kilomètres de Lourdes, lors de la campagne des législatives, nous avions été à la rencontre de Lionel Laborde. Cet exploitant agricole est un bel exemple d’innovation non seulement dans le circuit court avec une conversion originale en « éleveur glacier » mais aussi dans la transition énergétique en mettant fin à l’irrigation[i] , initiative de protection de l’environnement qui s’inscrit bien dans la politique environnementale menée pour « retarder la date du jour du dépassement de la Terre ».

Lionel Laborde est un agriculteur (éleveur et producteur de lait) à la tête d’une exploitation « Lou Téoulé » de 60 ha, 50 bêtes (des vaches laitières de races holstein, normandes, etc…et 30 broutards) dont l’alimentation est exclusivement traditionnelle à base de fourrage et de maïs.

Cet éleveur et producteur de lait a osé transformer une partie de sa production en glace et autres desserts à base de lait (un fameux riz au lait, des entremets, etc…) et les vendre directement aux consommateurs à la ferme ou sur les marchés locaux (Vic, Bordères) et même très récemment ses produits sont proposés à la « Cantine » à Bagnères.

C’est l’illustration même du circuit court, ce mode de commercialisation en expansion qui se diversifie de plus en plus. Aujourd’hui, en France, plus de 16 % des exploitations agricoles font appel aux circuits courts, dont près de la moitié transforment leurs produits.

 

[i]  pour mémoire : les départements des Hautes Pyrénées et du Gers possèdent une superficie irriguée d’un peu plus de 26 000 ha chacun soit un volume de prélèvement de plus de 100 millions de m3 à eux deux.

CV-Laborde       EGA.