ACTUALITÉS & ÉVÈNEMENTS, Articles

Nos principes, nos valeurs

image

Charte Ethique

 « En avant, calme et droit ! »

  Rebâtir, Ensemble, le Meilleur pour Lourdes (REMLOURDES) est une association Loi 1901 à but non lucratif fondée à Lourdes le 03 février 2018 (publication au JOAFE). Véritable think tank (Cercle de réflexion), REMLOURDES promeut le débat public et la réflexion en organisant des rencontres citoyennes, des conférences et en partageant des connaissances avec le plus grand nombre sur des thèmes variés via la publication de chroniques sur notre site. Nos trois piliers fondamentaux sont les suivants : « comprendre, anticiper, préparer » et nos mots clefs sont clairs : « réagir, débattre, partager en toute liberté ».

L’Association est portée par un petit groupe de fondateurs et membres adhérents actifs, de tous horizons : étudiants, artisans, entrepreneurs, cadres, bénévoles du monde associatif, retraités, etc. Nous avons pour ambition de faire éclore des propositions innovantes pour notre ville, en y associant les citoyens.

Cette présente charte structurée autour de quatre grands points vise à affirmer les valeurs fondatrices et principes directeurs de notre association afin qu’ils soient connus de tous. En effet, des valeurs fortes sont au cœur du Cercle de réflexion REMLOURDES, elles constituent un socle commun que l’ensemble des membres partagent et s’engagent à respecter.

  1. Intégrité, Bienveillance, Respect.

L’éthique et la rigueur morale sont nos guides. Chaque membre s’engage à un devoir de réserve notamment dans le but de respecter les opinions et la liberté de chacun. Cette exigence se traduit en outre par une adéquation de tous les propos (publics ou privés) de nos membres aux principes et aux valeurs de la présente charte.

  1. Diversité, Convivialité, Esprit d’équipe.

Par-delà toutes les différences, notamment culturelles ou sociales nous œuvrons conjointement dans une véritable dynamique de partage sur un pied d’égalité. Nous faisons de notre capacité d’écoute et d’ouverture à l’autre, un véritable levier dans la réflexion.

  1. Confiance, Responsabilité, Confidentialité.

Composante forte de notre histoire, la confiance est un élément fondamental, au cœur des différents rapports que nous entretenons à l’intérieur comme à l’extérieur de l’association. Une responsabilité incombe à chaque membre afin d’assurer une parfaite confidentialité des informations, données et fichiers de travail. En ce sens, chaque adhérent s’engage à ne pas communiquer la liste des membres (actifs ou donateurs) ainsi qu’à prendre toutes les mesures nécessaires afin d’assurer le caractère privé de tous nos contenus tant que ces derniers ne sont pas rendus publics. Chacun s’interdit donc d’utiliser à des fins personnelles le nom, le logo, le site internet, les fichiers, contacts, documents, archives, productions et réalisations de l’association, quels qu’en soient le support, la forme ou le contenu. Cette obligation de confidentialité s’impose à chacun des membres, partenaires et amis de l’association qui ne peuvent disposer des informations collectées et diffusées par elle sans l’accord formel du Bureau. Tout manquement peut entraîner la radiation d’un membre de l’association, ou la rupture de relation avec un partenaire ou ami.

  1. Indépendance, Engagement, Solidarité.

Notre indépendance est totale vis-à-vis de toutes les structures associatives, religieuses, groupements d’intérêt économique, de pensée et autres partis politiques. Dès lors, nous sommes ouverts à tous, sans conditions ni distinctions. Par ailleurs, au sein de l’association chacun jouit d’une liberté d’action et de pensée (dans le respect des valeurs exprimées au sein de la présente charte). Notre engagement se traduit par une mobilisation de nos différentes compétences, connaissances et expériences pour Rebâtir, Ensemble, le Meilleur pour Lourdes. Malgré notre indépendance, nous sommes conscients de notre complète interdépendance, chacun a sa place et demeure un acteur essentiel de notre association. Nous sommes liés par un idéal, des valeurs et principes qui permettent de nourrir une complète solidarité entre chaque membre.

ACTUALITÉS & ÉVÈNEMENTS, Articles

L’inclusion : Un sens de solidarité – Un enjeu de société à l’échelle locale

Consultation Conférence- débat jeudi 8 février 2018

à 19h30 au Palais des Congrès de Lourdes

(entrée libre)

L’INCLUSION : Un sens de solidarité – Un enjeu de société à l’échelle locale

L’inclusion …c’est quoi ?

Impossible objectif posé à l’assistanat quand il déresponsabilise l’individu.

Illusoire espoir de la charité quand elle se définit dans la pitié.

Improbable bienfait de la solidarité quand elle soulage simplement la conscience des sociétés civilisées.

Et en même temps, elle peut pourtant prendre tous ces visages mais ils ne répondent que rarement à son enjeu fondamental.

Elle constitue le Principe essentiel, rationnel autant que moral, du modèle de société édifié par les penseurs des Lumières, la Révolution, la Déclaration des Droits de l’Homme et les grandes avancées sociales du 20ème siècle.

Elle est dans le même temps la condition sans alternative des modèles économiques durablement prospères.

Pour autant, notre époque voit un nombre croissant de situations échapper à ce fondement indispensable à toute société solide et organisée, et la cellule sociale de base qu’est la famille est souvent tout particulièrement atteinte.

Les débats seront présentés par Marie-Agnès Staricky et conduits avec l’aimable participation de Christian Gelis, Président d’association de quartier-politique de la ville et administrateur de la CNAF.

Contribueront à notre réflexion :

  • Gonzague Amyot d’Inville, Directeur de la Cité St Pierre à Lourdes – Secours Catholique
  • Marie-Laure Bordère, Présidente fondatrice de l’Association Tom Pouce
  • Pierre Guiboux, Membre du Conseil d’administration de La Banque Alimentaire des Hautes Pyrénées
  • Philippe Lagarrigue, Délégué régional de Vacances et Familles
  • Odile Le Galliotte, Directrice territoriale de l’Action Associative APF 32 & 65

Et pour clore cette soirée, nous vous proposerons de poursuivre le débat autour d’un temps de convivialité.